Que la montagne est belle et rude !

 

 

Après Les Orages de Matin (2006) et Commando Mylodon (2012) je récidive avec un troisième roman. Un autre cadre, une autre époque, d'autres personnages, et pourtant… Les lecteurs retrouveront mes leitmotive, tout ce qui fait mon style sinon mon originalité.

La nature, omniprésente, infatigable dispensatrice de beautés en dépit de sa sauvagerie. L'amitié, solide comme les roches des montagnes qui envahissent l'espace pour lui donner sa densité. La quête de l'absolu, questionnement incessant sur la réalité des rivages de ce monde ci, prégnance du divin qui rôde. L'Amour, inconditionnel, ressort de vie, promenade des âmes qui se rapprochent.

 

 


 

La naissance du livre

Parti en randonnée avec ma femme vers le col de la Trancoulette, peu après le village des Combes, quand le chemin remonte doucement la vallée suspendue, j'ai entendu cette histoire, dictée par le chant des âmes mortes. A la montée comme à la descente, deux cent mètres de chemin, où mes personnages m'ont raconté leurs joies et leurs peines. Après avoir lu ce livre, vous saurez pourquoi le sommet dominant s'appelle la Croix de l'Aquila, et comment on a donné le nom de Crête du dos de l'âne de Passaga à l'arête qui y mène.

 

Tableau : Muriel Rey - Visitez son site !


L'histoire

 

 

 

Dix-neuvième siècle, dans les villages des Puy, au le dessus de Briançon. Pierre est orphelin. Il vit à Puy Saint Pierre. Après une enfance marquée par Mr Vincent, l'instituteur, il deviendra
" L'Homme des Combes ". Soutenu par de rares amis, comme l'énigmatique Tiphain, bâtisseur et visionnaire, Pierre affrontera un destin implacable dans ce vallon perdu en haute montagne, bien avant que le village éponyme ne soit édifié en contrebas.

Une histoire d'hommes, de rudes paysans, dans une nature sauvage et rugueuse. Illuminée par la présence solaire de Fancine.

Tableau : Muriel Rey - Visitez son site !


La bande-son

 

 

J'ai toujours écrit pour le cinéma. L'Homme des Combes n'échappe pas à la règle. La quatrième symphonie de Frantz Schmitt m'a accompagné pendant toute l'écriture de ce livre. En live ou simplement dans ma tête, compagne discrète lisant par-dessus mon épaule, les mots, les images plutôt, les scènes qu'elle éclaire d'une lumière douce amère, nostalgique et quelquefois terrible. Un chant fort, puissant, chaud, profond, grave, qui mène inéluctablement, une fois de plus au questionnement sur le divin. 

COMMANDER SUR SELVIA.FR